img-questions
Transport aérien des urnes

Est-il permis de voyager avec des restes humains ?

Oui. Vous pouvez apporter une urne funéraire à bord d’un aéronef à certaines conditions.

Nous comprenons à quel point il est difficile de perdre un être cher, mais en vous informant des conditions et en vous préparant, vous éviterez les déceptions une fois à l’aéroport. Par exemple, certains transporteurs aériens interdisent le transport de restes humains dans les bagages enregistrés. Nous vous encourageons donc à vous informer à l’avance des restrictions possibles auprès de votre transporteur aérien.

Procédures de sûreté

Les passagers peuvent transporter une urne funéraire dans leurs bagages de cabine. Toutefois, l’urne doit être examinée au moyen d’un appareil de radioscopie.

  • Elle doit être fabriquée d’un matériel qui permet à l’appareil de radioscopie d’analyser adéquatement son contenu.
  • Elle doit passer au contrôle de sûreté. Des documents provenant d’un salon funéraire ne permettent pas d’être exempté de cette exigence.
  • Les agents de contrôle n’ont pas le droit d’ouvrir les urnes funéraires et ils n’en inspecteront pas le contenu si vous l’ouvrez vous-même.
  • Il est interdit de placer une urne funéraire dans un bagage enregistré si elle a été analysée au moyen d’un appareil radioscopique et que le contenu n’a pu en être déterminé.

Avant de vous rendre à l’aéroport

Informez-vous auprès du directeur de salon funéraire pour savoir s’ils ont des urnes temporaires aux fins de transport. Il est plus probable que ces urnes soient acceptées au contrôle de sûreté. Vous pouvez aussi apporter votre urne permanente vide et prendre des dispositions pour qu’un salon funéraire y transfère le contenu.

Quel type d’urnes funéraires passeront plus facilement le contrôle de sûreté ?

En raison de leur épaisseur, de leur forme et du matériel de fabrication, certaines urnes funéraires pourraient plus aisément passer le contrôle de sûreté.

Les urnes en plastique, en carton et en tissu pourraient mieux passer le contrôle à l’appareil radioscopique et être permises au-delà du point de contrôle. En revanche, les urnes en métal, en granite et en céramique pourraient être interdites au-delà du point de contrôle.

Options à l’aéroport

Si votre urne ne passe pas le contrôle préembarquement pour les bagages de cabine, vous pouvez :

  • laisser l’urne à un ami ou un membre de la famille qui ne part pas en voyage et qui est encore à l’aéroport;
  • demander au représentant de votre transporteur aérien de changer votre réservation pour un vol partant plus tard, afin de prendre d’autres dispositions;
  • envoyer l’urne par la poste, par fret aérien ou par service de messagerie. N’oubliez pas que les options d’expédition varient d’un aéroport à l’autre.

Pour plus d’information, visitez le www.acsta.gc.ca, ou composez le 1-800-O-Canada. 

 


 

Messages clés à l’intention des professionnels des salons funéraires pour les familles voyageant par avion avec des restes humains

  • Si vous souhaitez voyager par avion avec des restes humains — que ces derniers soient placés dans un bagage de cabine ou un bagage enregistré — il faut utiliser une urne que les agents de sûreté de l’aéroport peuvent contrôler facilement au moyen d’un appareil de radioscopie.
  • Les urnes en plastique, en carton et en tissu sont plus susceptibles de passer le contrôle à l’appareil radioscopique et d’être permises au-delà du point de contrôle.
  • En revanche, les urnes en métal, en granite et en céramique sont moins susceptibles d’être permises au-delà du point de contrôle.
  • Nous vous recommandons fortement de transporter les restes humains dans une urne temporaire ou permanente fabriquée d’un matériel léger — comme le plastique, le carton ou le tissu — qui est plus facile à contrôler au point de contrôle.
  • Des urnes temporaires dont le contrôle de sûreté aérienne est plus facile sont disponibles dans les salons funéraires.
  • Si vous souhaitez voyager avec une urne permanente fabriquée d’un matériel plus lourd, nous vous recommandons de la placer, ouverte et vide, dans vos bagages enregistrés.
  • Lorsque vous arriverez à votre destination finale, vous n’aurez qu’à demander à un salon funéraire de l’endroit de transférer les restes humains dans l’urne permanente.
  • (Autant que possible, fournissez aux familles les coordonnées d’un salon funéraire, d’un membre du clergé ou d’un groupe qui offrent ce service).
  • Afin de faciliter le processus de contrôle, ne placez aucun article supplémentaire — comme un kirpan — à l’intérieur de l’urne avant d’arriver à votre destination. Si l’appareil de radioscopie détecte un objet à l’intérieur de l’urne et que l’agent de contrôle ne peut pas libérer l’article, vous ne pourrez pas franchir le point de contrôle avec l’urne funéraire.
  • S’il est impossible de libérer votre urne, les trois options suivantes s’offriront à vous :
    • laisser l’urne à un ami ou un membre de la famille qui ne part pas en voyage et qui est encore à l’aéroport;
    • demander au représentant de votre transporteur aérien de changer votre réservation pour un vol partant plus tard, afin de prendre d’autres dispositions;
    • envoyer l’urne par la poste, par fret aérien ou par service de messagerie. N’oubliez pas que les options d’expédition varient d’un aéroport à l’autre.
  • Certains transporteurs aériens interdisent le transport de restes humains dans les bagages enregistrés, alors informez-vous auprès de votre transporteur aérien pour vérifier si vous pouvez le faire. Comme pour les articles dans vos bagages de cabine, une urne placée dans un bagage enregistré devra être contrôlée au moyen d’un appareil de radioscopie et faire l’objet d’une inspection au point de contrôle.

 


 

Changements aux règlements sur le contrôle des urnes funéraires dans les aéroports canadiens

FAQ à l’intention du public

Contexte :

Dans la foulée de récents changements apportés aux règlements de Transports Canada, l’ACSTA a dû mettre à jour ses procédures de contrôle des urnes funéraires. Selon les règlements modifiés, les urnes funéraires qui ne peuvent pas être libérées au contrôle radioscopique ne seront pas permises au-delà du point de contrôle.

Quand les nouvelles procédures entreront-elles en vigueur ?

Les nouvelles procédures entreront en vigueur le 26 juillet 2013.

Pourquoi de tels changements sont-ils apportés ?

Les procédures de l’ACSTA pour le contrôle des urnes funéraires seront mises à jour afin de prendre en compte les changements apportés aux règlements de Transports Canada. Les nouveaux règlements sont conformes à l’approche utilisée dans d’autres pays pour le contrôle des urnes funéraires.

Quels changements seront apportés aux procédures de contrôle des urnes funéraires de l’ACSTA ?

Les passagers qui arrivent au contrôle préembarquement avec une urne funéraire devront la placer dans un bac spécialement conçu afin qu’elle soit contrôlée au moyen de la technologie de radioscopie.

Si je peux présenter un certificat d’incinération et de décès, mon urne sera-t-elle exemptée du contrôle ?

Non. Selon les nouveaux règlements, toutes les urnes funéraires doivent être contrôlées et libérées au moyen de l’appareil de radioscopie.

De quelle façon les urnes funéraires seront-elles manipulées ? Est-il possible que mon urne soit endommagée ?

Les agents de contrôle ne manipuleront pas les urnes funéraires. Les passagers seront invités à déposer doucement l’urne funéraire dans un bac spécialement conçu afin qu’elle soit contrôlée au moyen de l’appareil de radioscopie. L’appareil n’endommagera ni l’urne ni son contenu.

Est-il possible qu’une urne funéraire ne soit pas permise au-delà du point de contrôle ?

Oui. Une urne funéraire ne sera pas permise au-delà du point de contrôle à moins d’être libérée au moyen de l’appareil de radioscopie.

Que puis-je faire si mon urne funéraire n’est pas permise au-delà du point de contrôle ?

Vous pouvez :

  • laisser l’urne à un ami ou un membre de la famille qui ne part pas en voyage et qui est encore à l’aéroport;
  • demander au représentant de votre transporteur aérien de changer votre réservation pour un vol partant plus tard, afin de prendre d’autres dispositions;
  • envoyer l’urne par la poste, par fret aérien ou par service de messagerie. N’oubliez pas que les options d’expédition varient d’un aéroport à l’autre.

Si mon urne funéraire ne passe pas le contrôle au moyen de l’appareil de radioscopie, puis-je l’ouvrir pour montrer aux agents de contrôle qu’elle ne contient aucun article interdit ?

Non. Si une urne funéraire ne passe pas le contrôle au moyen de l’appareil de radioscopie, les agents de contrôle n’ont pas le droit d’effectuer une inspection visuelle du contenu. Toutefois, si votre urne funéraire est vide, vous pouvez en informer l’agent de contrôle, offrir de l’ouvrir vous-même et lui montrer qu’il n’y a rien à l’intérieur.

Certaines urnes pourront-elles passer plus aisément le contrôle radioscopique ?

En raison de leur épaisseur, de leur forme et du matériel de fabrication, certaines urnes funéraires pourraient plus aisément passer le contrôle de sûreté. Les urnes en plastique, en carton et en tissu pourraient mieux passer le contrôle à l’appareil radioscopique et être permises au-delà du point de contrôle. En revanche, les urnes en métal, en pierre et en céramique pourraient être interdites au-delà du point de contrôle.

Les urnes funéraires sont-elles permises dans les bagages enregistrés ?

Les urnes funéraires vides sont permises dans les bagages de cabine et dans les bagages enregistrés. Si votre urne n’est pas vide, demandez à votre transporteur aérien si vous pouvez la placer dans un bagage enregistré (certains transporteurs aériens le permettent). Toutefois, toutes les urnes funéraires doivent faire l’objet d’un contrôle et peuvent être rejetées, qu’elles soient vides ou non, dans un bagage de cabine ou un bagage enregistré.

J’ai des questions au sujet du contrôle des urnes funéraires. Comment puis-je obtenir plus d’information ?

Vous pouvez visiter le www.acsta.gc.ca, ou composer le 1-800-O-Canada pour obtenir de plus amples renseignements.